Donnez du sens à vos ressources d’identité



La responsabilité pour notre bien-être est entre nos mains, il faut donc accepter cette responsabilité afin d’agir 

La satisfaction – un objectif promoteur pour le développement de votre employabilité 

Les deux articles précédents avaient pour but d’attirer votre attention sur l’importance du développement des ressources dans la planification de votre carrière professionnelle. D’une part, vous avez appris que dans un monde du travail qui évolue de plus en plus rapidement, non seulement les exigences des entreprises deviennent plus complexes, mais aussi les exigences en matière du développement des compétences professionnelles augmentent également. D’autre part, vous savez maintenant que les ressources psychologiques, englobant vos capacités cognitives, émotionnelles et physiques, constituent le fondement d’un édifice à quatre étages. Ces ressources sont primordiales pour pouvoir gérer votre parcours professionnel d’une manière autonome et proactive, et en conséquence, pour réussir votre vie professionnelle et privée. 

La bonne nouvelle est que vous pouvez développer et renforcer ces quatre ressources critiques de manière consciente et ciblée.( Planification et développement de votre employabilité )


Il va sans dire qu’un solide portefeuille de compétences va bien au-delà de votre état d’esprit. Seules les personnes qui se forment continuellement et développent leurs compétences d’une manière dynamique et adaptée au marché du travail d’aujourd’hui, seront en mesure de consolider durablement leur employabilité et de maintenir ainsi la sécurité de l’emploi de demain.

Le secret du changement, c’est de concentrer toute votre énergie non pas à lutter contre le passé, mais à construire l’avenir, disait Socrate

Le modèle des quatre ressources sous la loupe de votre propre expertise

Développé par le Professeur Andreas Hirschi en 2012, cette approche globale est intéressante car elle tient compte aussi bien des facteurs subjectifs tels que la satisfaction en termes d’activité professionnelle, mais aussi objectifs tels que par exemple la rémunération. Plusieurs travaux de recherche ont montré que ces quatre catégories de ressources sont en corrélation positive avec le succès de ses deux facteurs « subjectif-objectif ». 

Les personnes qui réussissent le mieux à faire face aux défis et aux situations difficiles dans leur vie ont 5 qualités distinctes en commun, notamment celle de réfléchir avant d’agir. Dans l’intérêt de l’exercice suivant, retenez seulement les indicateurs-clés pour chacune des quatre catégories de ressources, et identifiez ensuite laquelle de ces ressources vous fait le plus défaut ou celle que vous souhaitez développer. 

  • Ressources psychologiques : Optimisme, Espoir, Résilience, Confiance de soi
  • Ressources d’identité : Connaissance de soi, Clarté et pertinence des objectifs visés
  • Ressources humaines : Connaissances, Compétences-clés, Capacités et Aptitudes
  • Ressources sociales : Réseaux, Mentors, Contacts professionnels 

Cet exercice est un outil simple qui fait appel à votre savoir intuitif et fait émerger des informations pertinentes. Par exemple, il peut vous donner une indication sur  

  • l’objectif général que vous souhaitez poursuivre
  • la ressource que vous devez développer en priorité 
  • le genre d’accompagnement, de coaching ou de conseils qui vous conviendrait le mieux 

En quoi vos ressources d’identité contribuent au succès de votre développement professionnel ?

Prendre en main son propre développement professionnel nécessite un investissement en temps et en travail personnel, mais cet effort doit surtout être associé au plaisir et à l’envie d’explorer, de découvrir et d’apprendre sur soi et le sens que l’on veut donner à sa vie.

Le 2ème étage de l’édifice en quatre étages occupe une place prépondérante. Cette catégorie englobe votre personnalité, vos valeurs, vos croyances, vos passions ainsi que vos objectifs professionnels.  Être à l’aise avec vos ressources d’identité vous permettra de communiquer clairement qui vous êtes, ce que vous aimez et ce que vous offrez en termes de valeur ajoutée sur votre place de travail ou dans la société.

Cependant, selon le parcours de vie, les décisions que vous avez prises ou que l’on vous a imposées, vous n’êtes peut-être aujourd’hui plus aussi aligné·e avec ce qui est important pour vous ou à quoi vous aspiriez dans le passé. 

  • Avez-vous choisi votre filière d’études ou d’apprentissage par rapport aux débauchés sur le marché du travail ou par rapport à votre passion? 
  • Votre métier de rêve a évolué en une activité routinière et ne vous satisfait plus actuellement?
  • Devez-vous travailler en équipe alors que vous êtes plutôt quelqu’un qui préfère travailler seul·e?
  • Préférez-vous avoir des contacts humains plutôt que de travailler avec les chiffres? 
  • Êtes-vous quelqu’un qui travaille à l’intérieur alors que vous aimeriez travailler en plein air ou à des endroits différents?
  • Souhaiteriez-vous assumer davantage de responsabilités, alors que vous êtes retenu·e à un poste administratif sans possibilité d’évolution?
  • Aimez-vous plutôt analyser et effectuer des recherches, alors que votre activité professionnelle consiste à conseiller et à vendre?

Vous avez certainement constaté que si votre activité professionnelle est alignée avec ce qui est important pour vous, c’est-à-dire avec votre passion et votre raison d’être, vous avez non seulement du plaisir à travailler mais vous éprouvez également une grande satisfaction.

Comment se libérer du piège de l’insatisfaction ?  

Selon la psychologie positive, le plaisir est une émotion positive. Il paraît évident que ce plaisir à lui seul n’est en aucune façon une garantie de bonheur. Il joue cependant un rôle important quand il fait partie d’un objectif professionnel qui donne du sens, c’est-à-dire, qu’il est compatible et aligné avec vos propres choix et vos aspirations. Voilà tout l’intérêt de réfléchir à ce qui vous apporte du plaisir mais aussi à la satisfaction que vous retenez de votre activité professionnelle.

Grâce au progrès et à l’augmentation des salaires, le niveau de vie s’est considérablement élevé. Tout change si rapidement et bien que vous regorgiez de biens matériels de plus en plus abondants, vous n’êtes pas forcément devenu·e. plus heureux·se.  Travailler uniquement pour gagner de l’argent peut vous conduire à perdre le sens de votre vie. Les longs trajets, le travail acharné, l’incertitude de l’avenir ainsi que les responsabilités familiales laissent peu de place pour le plaisir et à l’épanouissement personnel. Vous êtes alors très rapidement piegé·e dans un cercle vicieux qui nourrit continuellement votre état d’esprit avec des pensées et des émotions négatives.

La responsabilité pour notre bien-être est entre nos mains, il faut donc accepter cette responsabilité afin d’agir 

Plusieurs études ont déterminé que notre bien-être est davantage lié à nos pensées et comportements qu’aux circonstances mêmes. En conséquence, la meilleure stratégie pour sortir de l’impasse est de pratiquer la gratitude, c’est-à-dire, être reconnaissant·e envers ce que vous possédez déjà et en vous focalisant sur le moment présent. S’émerveiller face à des choses dont vous ne voyez plus la beauté de prime abord vous amène à apprécier la vie en ne prenant rien pour acquis. Avec cette attitude, vous reprenez votre destin en main et n’avez plus le sentiment de subir les circonstances, mais de pouvoir agir activement sur l’évolution de votre vie. 

Pratiquez la gratitude et retrouvez du plaisir à vous mettre en action

Avant d’envisager des changements dans votre vie professionnelle ou privée, il est important de visualiser le résultat souhaité. Si vous ne pouvez pas vous projeter dans l’avenir, il vous sera difficile de savoir ce que vous devez laisser derrière vous et sur quoi vous devez vous focaliser. L’exercice suivant est un excellent moyen de pratiquer la gratitude et en même temps d’identifier les changements que vous souhaitez initier.

  • Prenez une feuille A4 et divisez-la en deux colonnes 
  • La première porte le titre « Pour tout ce que je suis reconnaissant·e dans ma vie », et
  • La deuxième le titre « Ce que je souhaiterais changer dans ma vie »

Commencez à noter des mots clés dans la première colonne. Vous pouvez par exemple noter des mots clés tels que « mon état de santé », « l’endroit paisible où j’habite », « mon enfance insouciante » etc. Continuez à noter jusqu’à ce que vous ayez épuisé vos pensées.
Ensuite, changez vers l’autre colonne et notez tous les mots clés qui vous viennent à l’esprit.  Ne commencez pas au début de la colonne mais à la même hauteur que la précédente et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez à nouveau épuisé vos pensées. 

Avant de retourner dans la première colonne, reformulez chaque chose que vous souhaitez changer en termes positifs, c’est-à-dire en ce qui est important pour vous ! Par exemple ….

  • un souhait « moins de conflits sur le lieu de travail » se transforme en « la cohésion d’équipe est importante pour moi ».
  • un souhait « avoir plus de confiance en moi » se transforme en « il est important pour moi d’avoir de l’autorité » 

Mise au point durant l’été

En pratiquant la gratitude, vous vous conditionnez à penser positif et à profiter des petits plaisirs en les appréciant pour ce qu’ils sont. En clair, vous vous exercez à vous satisfaire de votre existence, à agir seulement sur ce qui est important pour vous et à accepter les circonstances sur lesquelles vous n’avez pas de main mise. Ainsi, vous neutralisez la frustration, l’anxiété, les comparaisons aux autres et le stress. Ce lâcher prise vous ouvre de nouvelles perspectives. Vous serez en mesure de dessiner votre avenir professionnel en cohérence avec vos valeurs qui vous tiennent à cœur, et vous pourrez ainsi entamer les changements qui feront un réel impact dans votre quotidien. 

Dans le prochain article, je vous parlerai du 3ème étage de l’édifice qui traite des ressources humaines.  Je vous démontrerai comment vous pouvez valoriser vos compétences et développer vos connaissances pour vous positionner favorablement sur le marché du travail ou d’initier votre propre projet professionnel.

D’ici là, je vous invite à profiter pleinement des petits et grands plaisirs de l’été et d’activer le coach qui sommeille en vous en réservant votre séance de débriefing gratuite.

Hélène Ducret
Votre Formatrice et Coach certifiée en développement professionnel

Sources et références

(2021, 13 août consulté) Centre suisse de services Formation professionnelle | orientation professionnelle, universitaire et de carrière

https://www.csfo.ch

(2021, 13 août consulté) La quête du bonheur 

https://www.la-quete-du-bonheur.com

(2021, 13 août consulté) Ikigai – un outil pour trouver son équilibre

https://readyforchange.fr

(2014 Éditions First  Paris A.Leimon G.McMahon) La Psychologie positive pour les Nuls

(2007 S&B Verlag Bülach Peter Baumgartner) LebensunternehmerIn 

Photo par Gerd Altmann

Laisser un commentaire